Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 20:00

kids

 

Réalisateur : Takeshi Kitano

DistributionKen Kaneko, Masanobu Ando

Durée : 107 min

Shinji et Masaru sont deux adolescents paumés, qui trainent ensemble, sêchent les cours et rackettent les lycéens tels 2 pauvres petites frappes. Mais une raclée que se prend Masaru appelle la vengeance et conduit les 2 inséparables vers un club de boxe. Toutefois Shinji se révèle bien plus doué et devient l'étoile montante du club ...

Kitano, une fois de plus, vient ici sonder le coeur des laissés pour compte, des exclus mais en même temps dresse un portrait dur et tendre de la jeunesse telle qu'elle peut se rêver ou s'égarer. Au-delà des 2 principaux protagonistes il suit les destins d'un jeune paumé et d'un duo de comiques dont le sort n'est guère plus à envier.

Kitano se montre assez impitoyable face à l'inertie de ses personnages, mais dénonce parallélement une société capitaliste qui prône individualisme et recherche effrénée du profit et d'un système éducatif qui, loin de suivre ses jeunes, les exclut définitivement. Ses films sont la plupart du temps tristes et mélancoliques mais en même temps des odes puissantes à la vie sans savoir où celle ci va s'exprimer dans toute sa force.
Et c'est ce qui arrive à Shinji et Masaru qui, même si l'échec se profile, vivent pleinement leur rêve : Masaru de devenir champion et Shinji d'accompagner son ami sans qui il n'existe pas.

C'est ainsi assez subtilement, voire imperceptiblement, que Kitano laisse des sentiments forts et nobles s'inviter dans le récit de ces ados : ce que ressent Shinji pour Masaru dépasse la simple amitié potache ...
Le film est assez sobre. La violence habituelle, ainsi que la poésie qui s'y associe toujours, s'effacent ici au profit d'un récit simple, lent qui finit par nous gagner au terme du film. Le lien qui unit ces 2 jeunes est trés beau et évoque le merveilleux Scene at the sea (1991), où un tandem de 2 jeunes sourds muets tentait de s'en sortir à travers le surf.

Au final Kids Return n'est certainement pas le film majeur que sera Hana-bi ou même Scene at the sea, mais il n'en demeure pas moins un des premiers films du maître qui lui permettra de tisser le fil d'une oeuvre si forte et si belle.

Note : 3,5/5

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ruben Falkowicz - dans Drames
commenter cet article

commentaires

Xsaragrati 03/03/2012 17:52

Bonjour,
Pourriez-vous me conseiller un film, svp ? Je cherche un de ces films ds lequel jouent 3 ou 4 femmes sublimes pas trop vétues.

Merci d'avance
Cdlt

David 22/01/2011 19:52


As-tu vu le dernier Kitano ? Si oui qu'en penses-tu ?


Présentation

  • : Le blog de Ruben Falkowicz
  • Le blog de Ruben Falkowicz
  • : Critiques de films. Cinéma et DVD
  • Contact

Recherche