Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 08:07




RéalisateurAndrzej Zulawski.

Distribution : Isabelle Adjani, Sam Neil, Heinz Bennent. 

Voici ce qui se révèle être une expérience cinématographique aussi fascinante qu'éprouvante.
Difficile de définir ce film qui serait un Rosemary's baby (1968) à mi-chemin entre du Haneke et du Polanski.

L'histoire est celle d'un couple au sein duquel la femme infidèle n'arrive à prendre de réelle décision à cause de l'enfant qu'elle ne souhaite pas abandonner.
Au-delà de cette banale histoire conjugale apparaît la présence surnaturelle d'une créature qui va posséder complètement cette femme au-delà de l'imaginable.

Nulle autre actrice n'aurait pu incarner cette horreur et rendre ce film aussi dérangeant qu' Isabelle Adjani qui nous apparait tour à tour magnifique, effrayante, hystérique, laide et insupportable.
Cependant il est difficile de comprendre l'intention du réalisateur et ce qu'il a voulu nous raconter. Que représente cette chose étrange ? Y a t il ici évocation du bien et du mal, de la Rédemption tant espérée par ce couple rongé par toutes les passions qui peuvent le traverser ? Cette créature représente la foi menacée, mais contre quoi ? L'ennui du couple ?
Bref à l'intérieur de cet obscur imbroglio métaphysique, on tente simplement de se laisser porter par des acteurs étonnants ( Sam Neil parfait et Heinz Bennent d'une présence captivante) au risque de se lasser et d'être agacé.

Un David Lynch peut nous captiver visuellement à travers une histoire onirique et rapidement incompréhensible, mais ici on reste trop focalisé sur la démence d'une femme sans parler de l'intrigue policière finale qui achève notre concentration.

Au final il faut voir ce film comme une performance, un peu malsaine, surtout celle d'Adjani, et ne pas chercher à comprendre.
Un film de drogué comme on dit ...

Note : 3/5
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ruben Falkowicz - dans Films de drogués
commenter cet article

commentaires

Fen' 14/12/2009 03:06


Je ne vais pas être original, je dirai juste "+1".

La dernière demi-heure est quasi-incompréhensible, les pistes sont brouillées, on ne comprend pas les motivations de Mark, on ne sait pas qui est "la foi", et on ne sait surtout pas où le réal'
veut en venir.

Mais il faut avouer que j'ai rarement vu des acteurs (surtout Adjani) aussi bien jouer la folie et la colère.


Présentation

  • : Le blog de Ruben Falkowicz
  • Le blog de Ruben Falkowicz
  • : Critiques de films. Cinéma et DVD
  • Contact

Recherche