Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:28






Réalisateur : Milcho Manchevski.

Distribution : Rade Serbedzija, Katrin Kartlidge, Grégoire Colin,  Labina Mitevska ...


Lion d'Or à Venise en 1994, ce film macédonien conte, en 3 actes, une histoire des balkans : le conflit entre macédoniens orthodoxes et albanais musulmans, à travers celle de plusieurs personnages dont les destins vont se croiser.

Before the Rain est un film pédagogique qui explore, sans être ostentatoire ni spectaculaire, la montée des tensions, ainsi que les dégâts des conflits interethniques, aussi bien sur notre société occidentale que sur un village  perdu en Macédoine, dont rien n'était supposé venir briser la quiétude, mais dont pourtant va émerger la haine entre les hommes : " le sang appelle le sang ".

Le film énonce un propos universel car, s'il ne demande pas de maîtriser l'histoire complexe des balkans, il décrit de façon juste et implacable l'absurdité de la guerre et l'aveuglement des hommes qui y participent.
La douceur et la beauté des images contrastent avec la violence du sujet.
Beauté de ce monastère perdu dans les montagnes où viennent prier des prêtres orthodoxes. Douceur et pureté du jeune prêtre macédonien qui rompt son voeu de silence en prenant sous son aile une jeune albanaise traquée, dont il s'éprend rapidement.
Le réalisateur nous emmène au fil de l'histoire, comme un puzzle,  à reconstituer ces 3 actes pour comprendre le drame qui se joue.

L'histoire d'amour entre Anne, une jeune photographe londonienne et Alex, un macédonien d'âge mur, grand reporter souhaitant retourner sur ses terres car lassé des crimes auxquels il a assisté, et dont parfois il s'est senti complice, constitue l'axe central du film.
Ce couple est interprété par 2 acteurs magnifiques : Katrin Kartlidge que l'on avait croisée dépressive et troublante dans le percutant Naked (1993) de Mike Leigh, ou plus tard dans Breaking the waves (1996) du Lars von Trier ...
Rade Serbedzija, acteur à la présence et au charisme imposants, trop exploité pour sa gueule comme second rôle jouant les pauvres immigrés dans des films tels Eyes wide shut (1999 ) ou Batmans Begins (2005), ou jouant le cruel mafieux de l'Est dans la série 24 ...

Le défaut du film peut être, parfois, de se complaire dans un esthétisme à couper le souffle par de belles images, qui parfois prennent le pas sur la tension dramatique. 
Par ailleurs, s'il était efficace de ne pas suivre un fil narratif linéaire mais de boucler, en quelque sorte, la narration en faisant se rejoindre le début et la fin du film, on se retrouve déstabilisé à cause d'une simple scène, au milieu du film, qui brouille notre compréhension et laisse apparaître une incohérence chronologique certainement non voulue pour peu que l'on soit attentif ...

Mais Before the Rain est un film fort et important.

Note : 3,5/5 






Partager cet article

Repost 0
Published by Ruben Falkowicz - dans Drames
commenter cet article

commentaires

David 19/11/2009 12:00


Tout à fait d'accord avec toi ! J'ajoute en plus que j'avais beaucoup apprécié la B.O. de ce film que je ne me lasse pas de réécouter régulièrement. J'en profite pour te féliciter sur la qualité de
toutes tes critiques, tant sur le fond que sur la forme : continue !


Présentation

  • : Le blog de Ruben Falkowicz
  • Le blog de Ruben Falkowicz
  • : Critiques de films. Cinéma et DVD
  • Contact

Recherche