Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2017 6 11 /02 /février /2017 13:27


Réalisateur : James Wan
 

Distribution : Patrick Wilson, Vera Farmiga, Lily Taylor ...
 

Durée : 112 min
 

Sous le titre français, les dossiers Warren, The conjuring raconte l'histoire vraie d'un célèbre couple américain qui a consacré sa vie à traquer les esprits, mauvais pour la plupart, et à délivrer de leurs pénibles fardeaux nombre de familles nécessitant des exorcismes en urgence. Ils se confrontent ici à l'histoire, semble-t-il, la plus terrifiante de leurs vies ...
 

La grande qualité du film est d'être capable de nous effrayer sans user de procédés ou d'effets visant plus à nous faire sursauter qu'à nous inquiéter, comme le faisait le surfait The Others. Il y en a également, bien sûr, mais l'histoire de la famille contribue largement à notre angoisse  et suffit à nous glacer le sang. 
Loin de l'overlook hôtel de Shining, cette maison devient pourtant un endroit oppressant, inquiétant, mais aussi le jouissif théâtre de l'horreur à laquelle nous assistons. 

C'est épatant d'imaginer que ce couple a réellement existé à travers ce genre de pratiques.
Jamais vraiment prévisible, c'est la première moitié du film qui est la plus convaincante jusqu'à l'entrée en scène des chasseurs d'esprits, qui, tels des ghostbusters, avec l'humour en moins, vont installer leur appareils photos et autres gadgets dans l'espoir de débusquer quelque esprit malfaisant et malodorant.

A partir de ce moment le film perd en mystère mais conserve une tension dramatique qui explose lorsque l'esprit sus-mentionné se fâche. 
On retrouve quelques procédés et effets de l'exorciste mais avec une meilleure technologie tout de même et le grotesque en moins.

Patrick Wilson ne dérange pas, bien qu'il ait le charisme d'une balançoire.
Vera Farmiga est plus intéressante dans le rôle de la médium, ainsi que Lily Taylor qui semble réellement en proie aux angoisses et joue bien la femme possédée par le mauvais esprit.

Le film reste terriblement marqué par l'idéologie américaine, la glorification de la famille et la croix comme arme et bouclier pour se débarrasser du mal.

Mais a
u final on ne s'ennuie pas du tout, l'action est prenante et l'envie de retourner se faire peur réelle, sachant qu'il ne faut pas exiger plus de ce genre de divertissement.
 

note : 3/5

Partager cet article

Repost 0
Published by Ruben Falkowicz - dans Horreur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Ruben Falkowicz
  • Le blog de Ruben Falkowicz
  • : Critiques de films. Cinéma et DVD
  • Contact

Recherche